Quoi de neuf Thomas (Cornely) ?

Bonjour la ruche,

merci pour votre message et demande d interview c’est gentil 😉.
Alors ….en vacances   avant un nouveau challenge ?

Te voilà a Caen aprés 2 saisons à Blois et un titre de Champion avec montée en Pro B , comment vois tu ton experience blaisoise ?
Oui en vacances même si on sent bien que la saison approche en voyant les équipes quasi au complet. Mes 2 saisons à blois ont été très enrichissantes sur le plan individuel et collectif et qui se termine avec la cerise sur le gâteau d’être champion de France.
Connais les joueurs de ta future équipe et particuliérement Sébastien Cape avec qui tu vas partager le poste de meneur ?
Pour les joueurs de ma future équipe je connais camille Eleka et bien sur Ritchie Gordon lol  . cette signature m a vraiment fait plaisir. Concernant Sébastien Cape, je ne le connais pas du tout donc on aura le temps d’apprendre à se connaître.

L’ami Pierrot

 

On a coutume de dire qu’il n’y a pas de grande équipe sans grands joueurs et mardi contre La Rochelle, le grand joueur qui faisait lever les foules et qui a participé à la croissance du club, l’Ami Pierrot était bien présent au palais.
L’ami qui a su toujours par un geste ou une parole garder le lien qui unit le supporter à sa passion. Arrivé en 2007, il a su incarner parfaitement l’engagement d’un sportif pour son club et sa ville, dans toutes les salles de basket de l’hexagone. Il restera à jamais le capitaine emblématique de l’abeille des 10 dernières années jusqu’à ce fabuleux mardi 29 mars 2016. Aujourd’hui une nouvelle ère professionnelle, pleine d’espoir commence.
Qui incarnera ses valeurs pour les supporters Blaisois ?
Qui nous fera chanter, debout les soirs des grandes affiches ?
La passion du sport se vit à travers ces sportifs. Pierre a vécu en toute humilité la montée sur le bord du terrain, sa silhouette impeccable dans son cuir marron et répétant toute la soirée qu’il était content pour le club. Lui qui a tout donné pour connaitre cette joie qui lui a échappé 3 fois. La montée il en a révé, il en a pleuré. Les joueurs lui ont témoigné de la reconnaissance toute la soirée. L’objectif est atteint mais n’oublions pas toutes ces années, qui nous ont uni autour du terrain.
La Ruche

ÉTONNAMMENT RENVERSANT !

flo

Ne jamais sous-estimés ses adversaires même s’ils sont dans le bas du classement.

Avec les conseils de Michael Haye, les Blésois ont réussi tout de même à garder leur position de leader. «Quand on a commencé à écouter les conseils du coach, tout est allé beaucoup mieux. Et maintenant, on ne va pas s’enflammer, on va rester concentrés» confiait Florian Thibedore.
Lors de ce premier quart temps, les Berckois ont vite pris les devants face à l’ADA avec des shoots primés de Mekdad (10-6) dont un à la 4ème minutes puis un à la dernière seconde (26-23). Avec près de dix points d’avance malgré les 2 paniers de Florent Tortosa lors de la 6ème minutes, l’ABBR garde son avantage. Les Blésois ont quant à eux été pénalisée dès le début par deux fautes de Benjamin Monclar et Florent Tortosa à leur encontre. Il y a quand même eu un très mauvais arbitrage en ce début de match dont Mickael et ses joueurs l’ont fait remarquer.
On aura pas pu compter sur Richie Gordon ce week-end qui n’aura marqué que 4 points et aura ratés la plupart de ses shoots jusqu’à se faire huer par les supporters de Berck ce qui l’aura malheureusement beaucoup déstabilisé. Les Leaders de ce championnat ont tout de même signé un 13-0 leurs permettant de repasser devant juste avant la mi-temps avec deux dernières minutes incroyable et qui sera totalement à l’avantage de Blois sur une série de shoots primés (Anis Gabsi, Zaire Taylor, Benjamin Monclar) puis un beau panier intérieur d’Eric Boateng et enfin un lay-up parfait de Florian Thibedore (40-47). « On avait pris l’option de les empêcher de venir nous défier sur le poste bas et de les laisser jouer sur pick and roll, ce qui n’est pas leur spécialité », mentionne Mickaël Hay et ceci aura été payant.
Ce troisième quart temps fût spectaculaire. Les joueurs Blésois ont continué dans la lancée du 2ème quart temps allant jusqu’à écraser l’ABBR avec un 21-0 en 6 minutes de jeu. Eric Boateng aura été le « monstre »  de cette soirée cumulant un total final de 23 points et permettant à l’ADA de repartir victorieux du parquet Berckois dans le Loir-et-Cher (87-68).
Il ne reste plus que huit journées de championnat. Aucune équipe n’est pour le moment en mesure de tenir le rythme, la cadence et la technique imposée par l’ADA lors de cette 21ème victoire. Aix-Maurienne a renoué avec la victoire après deux matchs perdu tandis que Rueil, Tarbes/Lourdes et Saint-Vallier ont tous les trois chutés. L’ADA s’envole avec 5 points d’avance face à ses équipes adverses. Cette saison aura été incroyable et ce, avec ou non la montée en Pro B !

кредиты на карту онлайн микрозаймы микрозайм на карту онлайн срочно