ÉTONNAMMENT RENVERSANT !

flo

Ne jamais sous-estimés ses adversaires même s’ils sont dans le bas du classement.

Avec les conseils de Michael Haye, les Blésois ont réussi tout de même à garder leur position de leader. «Quand on a commencé à écouter les conseils du coach, tout est allé beaucoup mieux. Et maintenant, on ne va pas s’enflammer, on va rester concentrés» confiait Florian Thibedore.
Lors de ce premier quart temps, les Berckois ont vite pris les devants face à l’ADA avec des shoots primés de Mekdad (10-6) dont un à la 4ème minutes puis un à la dernière seconde (26-23). Avec près de dix points d’avance malgré les 2 paniers de Florent Tortosa lors de la 6ème minutes, l’ABBR garde son avantage. Les Blésois ont quant à eux été pénalisée dès le début par deux fautes de Benjamin Monclar et Florent Tortosa à leur encontre. Il y a quand même eu un très mauvais arbitrage en ce début de match dont Mickael et ses joueurs l’ont fait remarquer.
On aura pas pu compter sur Richie Gordon ce week-end qui n’aura marqué que 4 points et aura ratés la plupart de ses shoots jusqu’à se faire huer par les supporters de Berck ce qui l’aura malheureusement beaucoup déstabilisé. Les Leaders de ce championnat ont tout de même signé un 13-0 leurs permettant de repasser devant juste avant la mi-temps avec deux dernières minutes incroyable et qui sera totalement à l’avantage de Blois sur une série de shoots primés (Anis Gabsi, Zaire Taylor, Benjamin Monclar) puis un beau panier intérieur d’Eric Boateng et enfin un lay-up parfait de Florian Thibedore (40-47). « On avait pris l’option de les empêcher de venir nous défier sur le poste bas et de les laisser jouer sur pick and roll, ce qui n’est pas leur spécialité », mentionne Mickaël Hay et ceci aura été payant.
Ce troisième quart temps fût spectaculaire. Les joueurs Blésois ont continué dans la lancée du 2ème quart temps allant jusqu’à écraser l’ABBR avec un 21-0 en 6 minutes de jeu. Eric Boateng aura été le « monstre »  de cette soirée cumulant un total final de 23 points et permettant à l’ADA de repartir victorieux du parquet Berckois dans le Loir-et-Cher (87-68).
Il ne reste plus que huit journées de championnat. Aucune équipe n’est pour le moment en mesure de tenir le rythme, la cadence et la technique imposée par l’ADA lors de cette 21ème victoire. Aix-Maurienne a renoué avec la victoire après deux matchs perdu tandis que Rueil, Tarbes/Lourdes et Saint-Vallier ont tous les trois chutés. L’ADA s’envole avec 5 points d’avance face à ses équipes adverses. Cette saison aura été incroyable et ce, avec ou non la montée en Pro B !

INDETRONABLE

Même si tout le monde se doutait du resultat final il ne fallait pas prendre ce match à la légère et respecter ces jeunes , futurs grands de demain c est dans un palais des sports une nouvelle fois plein à craquer que la rencontre de notre équipe contre les jeunes pousses du centre fédéral a eu lieu

Les jeunes de Jean-Aimé Toupane n ont pas démérité et ont tenu tête aux leaders de N1 durant le 1er quart temps  et ont même mené pendant quelques minutes ,  vain espoir puisque  l’ADA a tres vite repris le dessus en creusant un écart de 25 points (48-23). Le Centre fédéral composé de  neuf joueurs  a perdu , Timothé Vergiat,  blessé à la cheville .
Dominant tout le restant du match notamment au rebond, les Blésois ne se sont relâchés sous aucun pretexte et ont continués à creuser l’écart. Malgrè beaucoup de paniers ratés ,  de belles passes , un jeu collectif les joeurs nous ont offert un bien joli spectacle : . Jason Jones laissant libre cours à  son explosivité tandis que Thomas Cornely prouvant  une fois de plus sa montée en puissance sur un panier primé pratiquement du milieu du terrain (62-32) et Florian Thibedore  tantot « zebulon «  pour chiper les rebonds tantot  «  coyote «  filant tel l eclair en contre attaque

Coach Mickaël  ( Hay ),  a ainsi pu profiter  pour faire tourner son effectif et faire  jouer tous ses joueurs

L’ADA remporte donc son 17ème match de la saison avec 39 points d’avance face aux jeunes du Centre Fédéral (87-48) pour le plus grand plaisir   des supporters et reste ainsi  leader avec trois points d’avance sur le classement.

 Morgan Fever

Un match de confirmation

On se doutait que le match allait être dur et on espérait une belle victoire face à Challans , mais ne vendons pas  la peau de l’ours avant de l’avoir tué !!! .

Dès les premières secondes du match, Eric BOATENG inscrit les 2 premiers points pour l’ADA sur un très beau dunk . Le débat était ouvert . le 1er quart temps et 2ème quart temps, voient notre équipe favorite mener de seulement quelques petits points . Les 2 équipes ne lâchent rien et nos joueurs cravachent par conserver leur avance,  le banc entre alors en jeu pour faire  » le job »

Il a fallu attendre le 3ème quart temps pour que nos joueurs montrent qu’ils étaient chez eux et et devancent cette rugueuse équipe de Challans de 10 points . Zaïre Taylor sort alors le grand jeu en inscrivant 7 points ( 3 paniers dont 1 primé) , de quoi réjouir les supporters et enflammer le palais des sports encore plein à craquer .

Un quatrième quart temps décisif et de confirmation.
Beaucoup de fautes provoquées par l’ADA et sifflées contre Challans , emmèneront tranquillement le leader actuel de la N1 vers une victoire méritée .

Cette victoire est celle d’une équipe soudée et complète de 10 joueurs ( et un staff ) complémentaires .

Chacun a répondu présent et a apporté sa contribution pour offrir un match gagnant à son public fervent et ses supporters de plus en plus nombreux.

Morgan Fever

Les membres du bureau

Un Supporter fidèle s’en est allé

Son visage , son sourire , son accent du sud-ouest et sa gentillesse étaient connus de tous , Jean-louis COURALET nous a quittés mardi à l’age de 73 ans.

Très attaché au club de l’ADA , Jean-Louis (membre de La Ruche) fut sponsor il y a 10 ans.

Il a soutenu pleinement le projet Club et venait en famille aussi souvent que possible lors des matchs à domicile et à l’exterieur.

Avant le match de Rueil Samedi dernier, ne pouvant etre présent , Jean-Louis au téléphone, nous souhaitait encore à tous un bon match et nous envoyait ses encouragements ! Le basket et plus particulièrement le Club étaient de vraies passions pour lui. Il le vivait intensément.

« Le Club perd un grand ambassadeur et un fidèle supporter » . Nous transmettons toutes nos condoléances à son épouse, ses enfants et ses petits-enfants.  

LA RUCHE

CAM01094  12583751_10208597878087072_12191700_n

 

 

 

ADA Blois Basket – Union Tarbes Lourdes 19 decembre 2015

Ne jamais penser victoire acquise avant le coup de sifflet final et continuer à jouer jusqu’au buzzer .   Il faisait très chaud samedi soir au Palais des Sports , salle comble et autant dire qu’il ne fallait pas être cardiaque.

Alors que nos joueurs commençaient à creuser l’écart,  comme ils savent si bien le faire,  avec une défense appliquée , avec une avance de 11 points (21 – 12), les joueurs adverses ne lachaient rien . L’écart s’amenuisait dangereusement   dans les dernières minutes du match , beaucoup de fautes hachaient la fin de match  et les  lancers francs , ratés pour tarbes et réussis pour Blois  permettaient à l ADA d’accéder à sa  12èmes victoire (90 – 88).

A noter, la belle prestation  de Jason Jones ,  dont le contrat est prolongé jusqu’ à la fin de saison ,  qui s’est imposé en 1 ere mi temps au rebond et au scoring .. Il a cumulé un total de 20 points, le place meilleur  marqueur  devant Benjamin Monclar (17 points) et Richie Gordon (15 points).

L’ADA conserve sa place de leader au tabeau de N1 avec un cumul de 26 points ( 1match en moins) , juste devant Saint Vallier et Tarbes Lourdes (25 points mais 1 match de plus ) et Rueil  24pts  ( 1 match en moins )

Maintenant souhaitons un repos bien mérité et de bonnes fêtes de fin d’année  à nos  joueurs et au staff
Les vacances passées , les batteries rechargées, notre équipe devra être prête pour affronter  RUEIL le samedi 9 janvier et ANGERS le mardi 12 janvier .

Supporters ressourcez vous pour être prêts l’année  prochaine pour de nouvelles aventures en souhaitant à tous      la tant espérée ……………………….. montée en pro B

Morgan F

UJAP Quimper – ADA Blois Basket 41 12 decembre 2015

 Bon, le Finistère, c’est loin… En Bretagne, il pleut… Certaines idées ont la vie dure et les quelques supporters ayant fait le déplacement n’ont pas été déçus ! Ils étaient 4 à savourer le soleil et la douceur du Finistère ! 4 à défendre la réputation sonore des supporters Blésois ! Et le sympathique public Quimpérois ne s’y est pas trompé, venant les remercier et les féliciter d’avoir fait le déplacement à la fin du match. Mais comment les avaient-ils repérés ? Tout simplement parce qu’à 4, on peut forcer un speaker à encourager son public de 1340 personnes à faire du bruit car les pauvres touristes manquent de discrétion et se font très vite remarquer avec trompes et hurlements en tout genre !! Bref, le match ! Deux équipes à l’opposé : une en tête du championnat et l’autre qui lutte pour sa survie ! Et des noms connus : Hugues Occansey, Gilles Tacita, Mathieu Tensorer, etc. Et des Blésois revanchards, n’oubliant pas l’arbitrage de la saison dernière qui avait « offert » le match aux Bretons… Tout commence bien dans le 1er quart-temps : 11-19 mais avec un 3 points Quimpérois juste avant le buzzer. On se prend à espérer une « Saint-Valliérade » ! Mais le 2e quart-temps s’annonce beaucoup plus douloureux. Une défense de zone redoutable et une adresse Blésoise en berne, et ce sont les Bretons qui rentrent en tête aux vestiaires : 30-28, soit un très mauvais 19-9 en 10 mn ! Le début du 3e quart-temps commence sur les chapeaux de roues avec un 0-16 infligés par nos joueurs. Le duo Boateng-Gordon est redoutable ! Mais l’UJAP ne lâche rien et revient petit à petit : 42-48 à la 30e. L’adresse reste absente côté Blésois (5/29 aux 3 points !) mais, 2 shoots à 3 pts et 2 lancers-francs du meneur Quimpérois ramènent les bretons à 3 points à moins d’1 mn du sifflet final ! Benjamin Monclar rentre alors un seul de ses 2 lancers-francs (57-61). Puis, c’est sur la ligne des lancers-francs que l’ADA achèvera son écart : 57-66, score final Une victoire précieuse, et acquise dans la douleur, mais peu importe, les 2 points de la victoire sont bien dans la besace Blésoise !
 M. C-G

ADA Blois Basket 41 – St Vallier

S’il y avait eu un pari sportif sur ce match, nul doute que le gagnant aurait eu le jackpot ! Deux équipes annoncées comme très fortes, qui se sont rencontrées sur le parquet de Vichy lors du dernier Final Four, l’affiche du week-end promise par la FFBB, bref de quoi faire saliver les kops des 2 équipes ! Un peu de fébrilité de part et d’autre et seulement 4-4 au bout de 4 minutes de jeu ! Le duel pouvait commencer… Mais en fait, de duel, il n’y en a pas eu, et ce fut un déballage de maîtrise de la part des Blésois : presque +10 infligés à chaque quart-temps : 19-11, puis 41-21 à la mi-temps! Le relâchement habituel que l’on voit régulièrement au retour des vestiaires fut inexistant : les shooteurs du SVBD ne trouvaient pas le cercle et étaient littéralement étouffés. 69-38 à la fin du 3e quart-temps ! Durant le dernier quart-temps, Blois continue sa maîtrise et ne montre aucun relâchement offensif ou défensif. Saint-Vallier sera vraiment passé à côté de son match. Le Palais des Sports peinait (presque !) pour eux… A contrario, quel show de la part de nos joueurs jusqu’au panier au buzzer de Flo :

Résultat final : ADA 94 – Saint Vallier 53………..

oui !!! oui !!! tel est Bien le score final

M. C-G

Caen Basket Calvados – ADA Blois Basket Jason à la recherche du ballon d'or

Encore une fois, un petit groupe d’irréductibles blésois s’est retrouvé en terre hostile et normande dans une salle gigantesque, presque 3000 places, pour une confrontation encore risquée !
Le duel n’allait pas durer longtemps et la victoire allait très vite tourner en faveur des Verts : avant le début du match !
En effet, drapeaux, grosses caisses, trompes et trompettes allaient vite dominer le reste de la salle !
Pour revenir au vrai résultat sportif, ce sont des vrais guerriers qui affrontaient un ex-blésois revanchard, Ian Caskill.

Bon, soyons francs, les guerriers ont quand même fait peur à leurs supporters : les 5 premiers paniers ne rentrent pas au 1er QT mais le score est de 18-17.
Le 2e quart-temps est de folie avec un historique 5-24 ! Les blésois attaquent, défendent, sont partout ! La rentrée aux vestiaires se fait avec un +18 pour nos Verts ! La 2e mi-temps met nos nerfs à rude épreuve avec un +10 à la fin du QT3 et une adresse qui a disparu !
Le QT4 commence de la même manière avec des LF loupés, des paniers ratés, des rebonds oubliés et les Normands reviennent à 4 points à et la fin de match est stressante avec les Caennais qui reviennent à 4 points après avoir été menés de 20 points !!!
Là, on est à 5mn sans le moindre point blésois ! Et un miracle n’arrivant jamais seul, nos verts repartent à +10 mais les normands reviennent à 4 points à 38 secondes de la fin du match ! Les supporters sont réfrigérés et là, l’espoir ultime : le seul 3 points du match est marqué par Jason sur un buzzer et sur une passe désespérée de Zaïre pris au piège d’un mur caennais ! Le public caennais qui s’était levé pour la dernière minute de jeu se tait définitivement !
Mais ceux qui auront discuté ensuite avec nous se sont montrés très fair-play et leur équipe aura montré un vrai niveau de NM1 !

Bon, la victoire (60-70) et ses 2 points sont là et c’est tout ce qui importe, non ?!

M. C-G

UB CHARTRES / ADA BLOIS BASKET 41

Comme un fait exprès, c’est avec le crachin et le brouillard que nous avons traversé la Beauce. Mais il en fallait plus pour décourager les supporters blésois, venus une fois de plus très nombreux, pour ce fameux derby du Centre ! Un classique de la NM1 ! En plus, dans la capitale beauceronne, nous savons qu’il y a toujours beaucoup de choix pour les boissons, et les sandwichs, de la Halle
Cette fois,à l inverse de l an passé , c’est face au banc blésois que nous étions placé : idéal pour encourager notre équipe et leur montrer notre soutien ! Et une fois encore, les supporters n’ont pas été déçus ! Le suspense jusqu ‘à la dernière seconde ! Cardiaques s’abstenir ! La marque à la mi-temps était très serrée : l’ADA en général devant, mais les Chartrains toujours à moins d’une possession derrière… ou devant ! +2 pour les Blésois à la fin du QT1,+3 à la mi-temps pour les Chartrains : autant dire dans un mouchoir de poche ! De retour du vestiaire, les Verts et Noirs allaient montrer les dents et sortir une défense d’enfer pendant 6 minutes : un 10-0 pour enfin se construire une petite avance. Mais les joueurs des 2 équipes aiment bien jouer avec les nerfs de leurs supporters : après un insoutenable coude à coude, l’ADA créait enfin un écart de 8 points entre la 34e et la 35e minute. A 77 secondes de la fin et un écart de +8 les supporters blésois commençaient à y croire ! Mais en moins de 30 secondes ( 30 secondes d’erreurs blésoises ), les bleus et blancs revenaient à 1 point. Les Blésois retenaient leur souffle : +1, 20 secondes de jeu : Faute chartraine donnant 2 lancers-francs à notre meneur Thomas qui transforme 1 sur 2 ……73-75. Il reste une poignée de secondes, balle pour Chartres… Gloups ! un ballon qui part mal et est récupéré par Blois qui ne le lâchera plus ! Ouf de soulagement dans les tribunes vertes et blanches ! Les supporters exultent mais non sans oublier le fair-play ! C’est en chansons et danses , dans le hall qu’on accueille la sortie des joueurs qui se prêtent aisément au rituel de la victoire blésoise .

Le verre de l’amitié partagé avec les supporters chartrains , chacun prendra le chemin du retour !

Vive la Région Centre et à bientôt à Blois !

M. C-G

l'équipe masculine de l'ADA Blois Basket

Actualités de l’ADA BASKET

Les play-off, c’est maintenant

avec l’autorisation amicale de la Nouvelle République (Photo archives cor. NR, Patrice Juin)

 

Nous sommes le 22 mai 2010. Qualifiée en quart de finale des play-off de N1, mais pas suffisamment bien classée, l’ADA Blois est contrainte de jouer son match à l’extérieur. Et c’est dans la salle Vrignaud de Challans qu’elle va jouer son va-tout, car à l’époque, les quarts de finale de N1 se jouent en matchs secs. Pas de retour ni de belle possible, c’est un aller simple pour le Final Four… ou

кредиты на карту онлайн микрозаймы микрозайм на карту онлайн срочно